Quelle est la différence entre un rétroprojecteur et un vidéoprojecteur ?

Par Vincent , le février 3, 2022 - 5 minutes de lecture
rétroprojecteur

Avez-vous envisagé d’investir sur un rétroprojecteur ou un vidéoprojecteur à des fins personnelles ou professionnelles ? Top, ces deux modèles sont parfaits pour projeter vos projets et vidéos. En effet, ils ont chacun leurs propres caractéristiques. Le choix est donc difficile à opérer sans connaître leur technologie. De l’entrée de gamme au haut de gamme, il existe un large choix sur le marché. Cette chronique va vous guider pour connaître la différence entre ces deux appareils.

Le rétroprojecteur

Le rétroprojecteur est un appareil qui permet de faire une projection des documents transparents sur un écran ou sur un mur. C’est un appareil que vous avez tous surement vu dans vos cours au collège (si vous êtes un boomer…of course !). Avant tout, il faut savoir qu’un rétroprojecteur existe en 2 types, que sont l’épiscope et le diascope. Ces deux types ont pour point commun de ne diffuser que des images fixes, sans bouger. Ils sont donc parfaits pour projeter des images qui devront préalablement être transcrits sur un support transparent.

Ce type de projecteur est adapté aux professionnels plus qu’aux particuliers. Il existe également un rétroprojecteur de type téléviseur disposant d’un grand écran. Du fait de ces limites de performances d’affichages et de leurs encombrements, ces appareils apparus dès la fin des années 1970 sont progressivement abandonnés au profit des téléviseurs à écrans plats.

Le vidéoprojecteur

Comme son nom l’indique, un vidéoprojecteur est un appareil qui sert à projeter une vidéo ou une image sur un mur ou sur un écran de projection. Il peut projeter des vidéos sur n’importe quel écran, grand ou petit, ultra HD ou full HD. Compact et performant, ce matériel est aujourd’hui indispensable pour tous les adeptes de belles images et les cinéphiles. Il a en revanche besoin d’une grande surface de projection, soit au moins de 2,5 m en diagonale.

Côté connectivité, il est possible de connecter le vidéoprojecteur avec différents appareils tels qu’un téléphone, un téléviseur, un ordinateur, etc. Cette connexion se fait grâce à une connexion Wi-Fi, à un port USB ou à un câble HDMI. Le vidéoprojecteur est vraiment conçu pour regarder des films depuis son canapé. Il peut parfois être lourd et encombrant, il faut donc le positionner dans une pièce bien précise où il ne bougera pas trop.

videoprojecteur

Il existe des versions miniatures des vidéoprojecteurs, appelés pico projecteurs. De la taille d’un disque dur, ils peuvent être transportés pour diffuser des vidéos à peu près n’importe ou.

Les principales différences

Le rétroprojecteur ainsi que le vidéoprojecteur sont conçus dans le même but : la projection. Néanmoins, ils présentent tout de même quelques différences dans le sens où l’un projette des images fixes et l’autre des vidéos sur un écran. Les deux appareils font donc appel à deux technologies foncièrement différentes.

La projection

Concernant la projection, le rétroprojecteur présente deux types de technologie dont :

  • la technologie épiscope : s’adapte à la projection d’image opaque comme les ouvrages, les livres, etc.
  • la technologie diascope : fonctionne selon les principes des diapositives, c’est-à-dire qu’elle permet de faire défiler des documents sur support transparent.

Le rétroprojecteur dispose d’une lampe à incandescence tandis qu’un vidéoprojecteur dispose d’une lampe LED. Celle du rétroprojecteur coûte beaucoup moins cher que celle du vidéoprojecteur.

Pour la technologie de projection, le vidéoprojecteur utilise quatre types de technologie d’affichage, soit le LED, DLP, LCD et le Laser. Cet appareil nécessite beaucoup d’espace pour la diffusion. Par exemple, si vous installez votre appareil dans une pièce comme un salon, celui-ci induit une lumière importante, d’où la nécessité d’un vidéoprojecteur avec une forte luminosité devient obligatoire. À partir de 1500 lumens, vous pouvez confortablement utiliser le matériel dans une pièce grande et lumineuse. Dans le cas contraire, si vous utilisez le vidéoprojecteur dans une pièce sombre, la luminosité n’est pas aussi décisive. La restitution reste parfaire à partir de 1000 lumens.

L’utilisation

La différence se concentre également dans son mode d’utilisation. Le vidéoprojecteur s’utilise pour la bureautique, les présentations professionnelles et les fichiers informatiques les plus populaires. Il est compatible avec les fichiers PDF, PowerPoint, Excel. Pour le rétroprojecteur, il est beaucoup plus utilisé dans le milieu scolaire du fait qu’il permet de projeter des documents fixes.

Le coût

La différence entre les deux appareils se trouve également sur le prix.  Le rétroprojecteur coûte entre 40 à 100 €, selon la technologie que vous choisissez. Alors que pour un vidéoprojecteur, le premier prix est aux environs de 700 € pour le Full HD compatible 3D. Pour les modèles plus performants, comptez jusqu’à 2000 à 4000 €.

À vous de choisir

Vous avez vu toutes les fonctionnalités et les caractéristiques de chaque appareil de projection. Votre choix dépendra surtout de son usage. Pour un petit résumé, le rétroprojecteur diffuse des images fixes sur un mur tandis que le vidéoprojecteur projette des vidéos, des films, etc. Avant de faire l’achat, il faut toujours tester et prendre en considération des petits détails comme le bruit, la luminosité, etc. Privilégiez également le LCD, pour le vidéoprojecteur, si vous cherchez à avoir un appareil abordable.

Vincent

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.